Archives mensuelles : mars 2015

Interview sur RVM

Lors de notre passage à Senlis en décembre 2014 pour deux spectacles, Si Bretagne m’était contée… et Comment crêpes et contes sont arrivés en Bretagne, un journaliste, Yann Barré de la radio RVM « Radio Valois Multien », était présent pour son émission L’oreille dans le coin(g) (diffusée les 21, 22 et 23 décembre). En voici un extrait.

 

[embedyt]http://www.youtube.com/watch?v=v_H6Ls6ZYYQ[/embedyt]

David Le Gall au Prisme d’Élancourt

Au Prisme, à Élancourt, mardi 02 décembre 2014, David Le Gall jouait « Comment crêpes et contes sont arrivées en Bretagne ». Marie et Pauline, bibliothécaires des 7 Mares, ont beaucoup aimé ce moment et l’ont écrit :

« Soirée très réussie ! À travers ses contes, et sa manière si vivante de raconter les histoires, David a su nous emmener au fin fond de la Bretagne et de ses légendes. L’ambiance était conviviale et chaleureuse, avec lumière tamisée pour rappeler la veillée et être au plus proche des enfants. Quelle originalité aussi de faire des crêpes sur scène en faisant participer les enfants à la fabrication de la pâte à crêpes !
Le public a également beaucoup apprécié la dégustation des 150 délicieuses crêpes à la sortie du spectacle, les bibliothécaires aussi ! David est un conteur qui sait capter l’attention du public et transmettre sa passion des contes.
Nous sommes ravies de l’avoir accueilli à Élancourt, et le remercions aussi pour sa gentillesse, sa chaleur humaine et sa bonne humeur ! »

 

David Le Gall à la bibliothèque d’Olivet

David le Gall a joué son spectacle « Comment crêpes et contes sont arrivés en Bretagne »
les 12 et 13 décembre 2014 à la bibliothèque d’Olivet (45).

La directrice par intérim et responsablede l’espace jeunesse, enthousiaste, a posté l’avis suivant :

« Les deux séances ont ravi les petits et les grands (de 4 à 74 ans pour nos inscrits !). Histoires et crêpes à déguster sans modération !

Le grand plus de ce spectacle c’est la participation du public : l’un apporte les œufs, l’autre la farine, un troisième le lait… Grâce au savoir-faire et à l’énergie de David Le Gall (et à son coup de fouet légendaire aussi !) les ingrédients se lient et le lien se fait dans la salle aussi !
La parole du conteur rassemble, elle rapproche des personnes qui ne se connaissaient pas et qui repartent de la bibliothèque, non pas avec l’impression d’être venu assister à un spectacle, mais avec le sentiment d’avoir passé un bon moment entre amis.

Après le passage de David Le Gall il flotte dans l’air de la bibliothèque une bonne odeur de vanille et de cannelle, il reste dans nos cœurs le bonheur d’avoir partagé avec le conteur et les lecteurs un moment de convivialité, et dans nos esprits des histoires, des histoires et encore des histoires… Merci ! »

La presse était là aussi :

article olilvet_2